Print Friendly, PDF & Email

Suite à l’installation d’un serveur Linux Ubuntu qui héberge un serveur CraftBukkit construit à partir de mon package serveur, je suis allé plus loin en installant un serveur Zod Engine et un serveur Counter-Strike: Source.

Nous allons voir ensemble toutes les étapes d’installation d’un serveur Counter-Strike: Source sous Linux Ubuntu 12.10

Serveur Counter-Strike: Source sous Linux

Sur votre Bureau, en mode graphique ou en mode console :

  • Créez le dossier srcds
  • Mettre à jour le système :
    sudo apt-get update
    sudo apt-get upgrade
  • Installez Half Life Dedicated Server (HLDS) :
    sudo wget http://www.steampowered.com/download/hldsupdatetool.bin
  • Rendre le fichier executable :
    chmod +x hldsupdatetool.bin
  • Lancer l’installation de hldsupdate et répondez yes pour accepter les conditions :
    ./hldsupdatetool.bin
  • Lancer les mises à jour :
    ./steam -command update -game valve -dir .
  • Une fois l’opération terminée, recommencez la une nouvelle fois:
    ./steam -command update -game valve -dir .
  • Installez un mod HL Source ou si vous préférez un jeu. La liste des jeux disponibles est sur le site de Valve. Pour Counter-Strike: Source, la commande est la suivante :
    ./steam -command update -game "Counter-Strike: source" -dir .
  • Si ce n’est pas déjà fait, installez Screen qui servira dans le script de lancement à se déconnecter du serveur Linux tout en laissant le serveur Counter-Strike: Source actif : 
    sudo apt-get install screen

Vous pouvez alors lancer le serveur Counter-Strike: Source via un script serveur_css.sh à créer dans le dossier css :

  • #!/bin/sh
    sleep 1
    screen -A -m -d -S css ./srcds_run -game cstrike -autoupdate -ip 0.0.0.0 -port 27015 -tickrate 100 -maxplayers 20 +map de_dust
  • La commande screen permet de conserver le processus actif même après s’être déconnecté du serveur Linux
  • Les options de la ligne de commande du programme srcds sont expliquées sur le site de Valve
  • Lui donner les droits d’exécution :
    chmod +x serveur_css.sh
  • Le lancer, votre serveur démarre et vos clients peuvent se connecter :
    sh serveur_css.sh
  • Pour lister les Screens actifs :
    screen -ls
  • Pour revenir dans le Screen :
    screen -r css
  • Pour quitter le Screen : touches CTRL + A puis D
  • Pour killer le Screen : touches CTRL + A puis K

Les fichiers de configuration du serveur sont les suivants :

  • motd.txt et motd_text.txt qui se trouvent dans le dossier /srcds/css/cstrike/. Le contenu du premier est affiché comme page d’accueil lors de la connexion sur le serveur. C’est un fichier HTML que vous pouvez compléter
  • bot.cfg qui se trouve dans le dossier /srcds/css/cstrike/cfg/. Il permet de configurer les bots (joueurs virtuels). Un exemple de ce fichier est disponible ici
  • server.cfg qui se trouve dans le même répertoire que bot.cfg contient des infos importantes. C’est tout d’abord dans ce fichier que vous définissez les mots de passe rcon (remote console) et du serveur si vous ne souhaitez pas le rendre public. C’est également dans ce document qu’on charge d’autres fichiers de configuration comme bot.cfg. Un exemple de ce fichier est disponible ici

Il existe également des mods que vous pouvez installer sur votre serveur :

Un logiciel sous Windows permet de gérer votre serveur CSS mais aussi les plugin, c’est HLSW. Il suffit de s’enregistrer gratuitement sur le site Web de HLSW pour avoir accès à l’ensemble des fonctionnalités. Ca devient par exemple très facile de kicker un ou plusieurs joueurs en pleine partie 🙂

Sécurité – pare-feu

Pensez à sécuriser vos accès Internet via le pare-feu de votre routeur ou de votre Box + le pare-feu Ubuntu en autorisant les port TCP/UDP de destination utilisés par Counter-Strike: Source.

Ne pas oublier de rediriger les ports de destination vers le serveur linux via le menu adéquat de votre routeur ou de votre Box.

Les ports de destination suivants sont utilisés par le serveur CSS :

  • Port UDP 1200
  • Port UDP 26901
  • Ports UDP 27000 à 27015
  • Ports UDP 27020
  • Ports TCP 27015
  • Port TCP 27030 à 27039
Sous Ubuntu 12.10, la commande du pare-feu Ufw est la suivante en mode terminal :

sudo ufw allow 1200/udp
sudo ufw allow 26901/udp
sudo ufw allow 27000:27015/udp
sudo ufw allow 27020/udp
sudo ufw allow 27015/tcp
sudo ufw allow 27030:27039/tcp